SEIDOKAN

Prendre rendez-vous par téléphone :

Jean-Louis ROUBEAU
ARTS MARTIAUX - REIKI - FENG SHUI

Arts Martiaux

Je ne prends en cours d'Arts martiaux qu'un nombre très restreint d'élèves. Ceci afin d'assurer une initiation dans les règles de la transmission.

Contactez-moi afin que nous fassions connaissance, sans engagement.

REPRISE DES COURS LE 22 SEPTEMBRE 2018.

On prononce "tchi Kong", littéralement "travail" ou "maîtrise de l'énergie". Cette pratique d'origine chinoise consiste en une série d'exercices respiratoires ou de mouvements lents qui favorisent la circulation du KI.

Il existe différentes formes de Qi Gong : dynamiques (ou Don Gong) ; statiques (ou Zhaun Gong) et méditatifs (Jing Gong). Chacune de ces formes de Qi Gong peut néanmoins être considérée comme agissant sur le corps et l'esprit. 
Les principes de base sont :

  • Une harmonie des gestes et de la respiration que l'on atteint grâce à des mouvements circulaires progressifs ;
  • La respiration se travaille en profondeur, avec régularité et doit être abdominale ;
  • La concentration de l'esprit afin d'améliorer son développement spirituel.

Le Taï Chi Chuan est avant tout un Art Martial. Il va dans la continuité du Qi Gong (Kiko en japonais). Il s'agit d'activer une structure qui aura été créée précédemment dans le Qi Gong

Sous sa forme yang, c'est la gymnastique la plus populaire en Chine, pratiquée dès l'aube dans les squares et jardins. Elle conjugue la relaxation en mouvement, la concentration dans la détente et la maîtrise de soi. 

Les mouvements de détente et d'étirement se font au ralenti, en douceur et sans résistance. On respire de façon abdominale et on prend conscience de chaque partie du corps (flexion des genoux, relâchement des épaules ou des mains, etc.). En travaillant 30 minutes  par jour, on mémorise rapidement les mouvements. Une fois assimilés, on les effectue au réveil en l'espace de cinq-six minutes. Fin prêt à attaquer la journée !


Le Yi Quan (ou dachengquan) est un art martial chinois. Le Yi Chuana été fondé par Wang Xiangzhai (1885-1963, 王薌齋)

 On peut dire dans la pratique que le Yi Chuan est plus orienté vers les possibilités de manifestation de l'énergie (Qi), le taiji quan par leur équilibre.